Comment garder un bon locataire ?

Lorsque la relation avec votre locataire est au beau fixe, il est normal de vouloir le conserver le plus longtemps possible. Il offre en effet un gage de sérieux, paie chaque quittance de loyer rubis sur l’ongle et respecte les obligations du locataire. Toutes les raisons objectives de vouloir garder ce locataire.  Dans le détail, nous vous donnons plusieurs conseils pour garder ces locataires et ainsi éviter les dégradations, les troubles de voisinage ou encore la location vide. 

Régler les problèmes lorsqu’ils se présentent

Des canalisations bouchées, une toilette qui fuit ou des stores à changer ? En tant que propriétaire des lieux, vous devez réagir lorsque votre locataire vous informe d’un dysfonctionnement dans l’appartement ou la maison que vous lui louez. Garder le logement décent permet d’éviter les risques locatifs et notamment les impayés en même temps que cela assure la satisfaction de votre locataire.

Bon à savoir : En tant que propriétaire, la vétusté est votre principal ennemi puisqu’elle risque à la fois de faire déménager rapidement votre locataire, d’engendrer des impayés de loyer mais également de dévaluer fortement votre bien immobilier.

Être réactif aux requêtes de vos locataires

Ceci s’inscrit en complémentarité du point précédent. Lorsqu’il y a un problème ou la nécessité de réaliser des travaux (mise en conformité, réparation du matériel…) il faut réagir et il faut réagir vite. Ne pas considérer un problème que pourrait rencontrer votre locataire n’est pas vous rendre service car cela pourrait lui donner de bonnes raisons de partir en vous donnant son préavis.

Lorsque les réparations relèvent des obligations du propriétaire, il faut donc réagir vite. C’est  notamment le cas des travaux suivants :

  • Changement d’une chaudière
  • Remplacement de stores défectueux
  • Mécanisme des WC à changer
  • Pose d’un nouveau parquet

De plus, si votre locataire est ponctuel dans le paiement du loyer, il serait anormal de ne pas traiter les problèmes qu’il rencontre avec sérieux et en tâchant de résoudre le problème rapidement.

Ne pas faire de votre locataire un ami

C’est un prérequis utile à bien des situations professionnelles. Sans se montrer austère, dur ou même méchant, il est important de conserver une relation aussi professionnelle que possible avec votre locataire.

De même, il est important de ne pas tomber dans l’excès inverse et de considérer le locataire comme une « vache à lait ». Augmenter les loyers de façon raisonnable permet d’éviter l’agacement de vos bons locataires et de diminuer, ici encore, le risque qu’ils s’en aillent.

Rester à l’écoute des problèmes de vos locataires

Si pour un cas de force majeure votre locataire se trouve dans une mauvaise période financière, il peut être opportun d’analyser la situation plus en profondeur, d’autant plus si il est votre locataire depuis longtemps et qu’aucun incident de paiement n’a été à déplorer jusqu’alors.

Pourquoi ne pas tâcher de comprendre avec lui les difficultés qu’il rencontre et établir un échéancier pour le règlement des mensualités de retard ? Bien qu’il faille être ferme en certaines occasions, rappelez-vous que le coût de déménagement d’un locataire peut être grand pour vous, notamment en terme de longueur de la vacance locative.

La solution Maisons moches pour éviter les locataires à problème

Si malgré toutes ces précautions vous rencontrez des problèmes avec votre locataire, notre entreprise propose de racheter votre bien en toutes circonstances pour que vous en finissiez avec les mauvais locataires. Nous nous proposons d’acheter votre bien en l’état. 

Notre offre est adaptable et modulable à votre calendrier, sans aucun frais caché, sans commissions, sans frais ni conditions.