fbpx

Comment faire grimper le prix de sa maison ?

13/06/2022

Vous allez vendre votre maison et vous souhaitez augmenter sa valeur et son attractivité ? Ne vous lancez pas dans de coûteux travaux qui n’augmenteront que très légèrement la valeur de votre bien.  Il existe certains éléments qui ont une forte influence sur les acheteurs et qui peuvent les faire payer un peu plus cher. Ce sont ces éléments sur lesquels il faut concentrer vos efforts.

1 . Augmenter la surface habitable

La surface est un élément déterminant pour estimer le prix d’un bien immobilier. Le prix au mètre carré sert de référence. Si votre bien est plus grand, il se vendra plus cher.

Il n’est pas question de construire une extension, ce qui serait trop long et trop cher, mais plutôt de récupérer de la surface habitable en aménageant les combles par exemple, ce qui est plus abordable. Vous pouvez ainsi créer une ou plusieurs pièces supplémentaires si la hauteur de toit est suffisante et ajouter ainsi de la surface à votre maison. Bureau, salle de jeu ou chambre d’amis trouveront naturellement leur place.

Il est également possible d’aménager une cave, surtout si elle dispose de fenêtres. Certains travaux demandent un permis d’urbanisme, notamment si les normes d’habitabilité ne sont pas respectées ou s’il y a une transformation extérieure. Il est donc important de vous renseigner pour vendre un bien qui soit en règle avec l’urbanisme.

Dans les centres-villes où il est difficile de se garer, la construction d’un garage si vous n’en avez pas peu aussi être envisageable car il apporte une réelle plus-value à votre maison.

2. Mettre en valeur certaines pièces stratégiques

La cuisine et la salle de bains peuvent non seulement déclencher un coup de cœur, mais aussi faire monter le prix de votre bien immobilier. En effet, si ces pièces ne sont plus au goût du jour, les acheteurs vont devoir perdre du temps et de l’argent en travaux, et ils vont déduire les futurs travaux du prix qu’ils sont prêts à payer.

Là encore, il n’est pas question de refaire entièrement ces pièces, sauf si elles sont dans un état très dégradé. Inutile de dépenser 40 000 € pour en récupérer 20 000 sur le prix de vente ! Par contre, réaliser 2 000 € ou 3 000 € de travaux pour pouvoir monter le prix de vente de son bien de 5 000 € ou 6 000 €, c’est intéressant. Il est assez facile de repeindre des portes de placards dans une cuisine, de changer le plan de travail et la crédence, sans changer l’ensemble des meubles. De même pour la salle de bains. Les douches à l’italienne sont très appréciées, mais si votre douche est propre, fonctionnelle et n’est pas démodée, inutile de la changer. Remplacer le vieux lavabo par une double vasque moderne vous reviendra moins cher et fera de l’effet.

3. Améliorer la performance énergétique de son logement

Le Certificat de performance énergétique (PEB) en Wallonie et en région de Bruxelles-Capitale et le Certificat de prestation énergétique en Flandre (EPC) indiquent le niveau de performance énergétique de votre maison. Les acheteurs vont être de plus en plus regardant sur ces certificats et recherchent désormais des habitations qui ne consomment pas beaucoup en énergie.

Il peut donc être intéressant de renforcer l’isolation thermique de la maison ou de changer la chaudière pour rassurer les futurs acheteurs et leur proposer un logement peu énergivore. 

En agissant sur un ou plusieurs de ces points, vous augmenterez à coup sûr la valeur de votre maison. Mais ne vous lancez pas dans de gros travaux sans avoir étudié auparavant leur impact sur le prix de vente, au risque de dépenser plus que vous n’allez gagner.

Vous n’avez pas envie de vous embêter avec des travaux, des permis d’urbanisme à obtenir, des malfaçons, des retards… Pas de problème, Maisons Moches vous achète votre bien au meilleur prix même si vous avez encore une baignoire sabot dans votre salle de bain !