fbpx

Nos conseils pour une visite efficace et réussie

07/02/2022

Lorsqu’on vend une maison ou un appartement, la visite est une étape primordiale. C’est le moment ou des acheteurs potentiels peuvent avoir un coup de cœur et se projeter dans votre logement. Il est donc important de réussir cette étape en réfléchissant en amont à ce qu’il faut préparer et en faisant de chaque visite un moment agréable et utile pour les visiteurs.

Avant la visite

Faire un premier tri

Pour éviter de perdre du temps, si de nombreuses personnes sont intéressées par votre bien, il est possible de faire une première sélection en posant quelques questions, afin de ne faire visiter qu’aux personnes qui ont un projet réel et immédiat d’achat.

Regrouper les visites

Regrouper le plus possible a deux avantages :

  • Ne pas bloquer votre emploi du temps. Il vaut mieux consacrer une après-midi entière aux visites qu’un quart d’heure chaque soir.
  • Pour les acheteurs, voir qu’il y a d’autres personnes avant ou après eux pour voir la maison les confortent dans l’idée que votre bien est intéressant et crée une émulation entre les acheteurs, les poussant à vous faire une offre intéressante.

Prévoir assez de temps

Prévoyez au moins un quart d’heure par visite, pour avoir le temps de faire une visite complète et de répondre aux questions.

Choisir le bon créneau horaire

Quand c’est possible, il est préférable de faire visiter le logement à la lumière du jour pour le valoriser.

Préparer la maison

Rangez et nettoyez soigneusement la maison. Rendez-la accueillante en disposant par exemple un bouquet de fleurs dans le salon. Ouvrez les volets et les rideaux.

Si vous avez un jardin, ramassez les feuilles, tondez l’herbe, disposez le mobilier de jardin pour le rendre vivant.

Dépersonnaliser la décoration et épurez-la si elle est trop chargée. Vous pouvez laisser quelques photos et dessins d’enfants mais il ne faut pas qu’il y en ait partout. Les visiteurs se sentiront plus facilement chez eux.

Rangez vos objets de valeur.

Fermez les portes des différentes pièces avant de commencer chaque visite pour que vos visiteurs découvrent au fur et à mesure chaque endroit et soient concentrés dessus.

Fermez les fenêtres si l’environnement est bruyant.

Prévenez les occupants de la maison (locataires, conjoint, enfants…) des visites à venir pour qu’ils n’aient pas l’air surpris et dérangés.

Préparer un dossier papier ou internet

Les visiteurs ne pourront pas tout retenir et voudront réfléchir et étudier le bien après la visite. En leur fournissant un dossier reprenant le plan, la surface, la date de la construction, le montant des impôts locaux, les derniers travaux effectués, la situation dans le quartier avec les distances aux commerces ou aux écoles, vous leur facilitez la vie et influencerez leur choix. De plus, vous vous préparerez ainsi aux différentes questions possibles.

Pendant la visite

Aller chercher les visiteurs au portail ou en bas de l’immeuble.

Ils se sentiront mieux accueillis et ça vous donnera l’occasion de mettre en valeur votre quartier (la boulangerie au bout de la rue, les écoles, le square tout proche…) ou la copropriété (l’ascenseur aux normes, le hall sécurisé…).

Commencer par la plus belle pièce

La première impression est très importante. Commencez par montrer le meilleur atout de votre maison (ce peut être le jardin, le salon…) et terminez par ce même lieu, pour que les acheteurs potentiels repartent avec une belle image en tête.

S’adapter aux personnes qui visitent

Adaptez votre discours aux personnes qui visitent. Une famille avec de jeunes enfants, une personne célibataire ou un couple de personnes retraités n’auront pas les mêmes besoins et les mêmes attentes.

Ne pas être omniprésent

Laissez parler vos visiteurs et s’ils sont en couple, restez de temps en temps à l’écart pour qu’ils puissent discuter entre eux librement et s’approprier les lieux.

Accepter les critiques

Votre maison a une valeur sentimentale, vous y êtes attaché. Vous ne voyez peut-être plus les petits défauts que certaines personnes vous feront remarquer. Acceptez les critiques avec philosophie et mettez en avant les points forts de votre maison.

Être honnête

Si votre bien a des défauts, inutile de les cacher. Toiture vieillissante, chaudière à changer, travaux importants de la copro en prévisions ? Il faut en parler. Un acquéreur préfère savoir qu’il aura certains travaux à faire plutôt qu’avoir l’impression qu’on lui cache des choses.

Proposer de revenir

Il faut que l’acheteur ne se sente pas acculé et se sente libre de venir faire une contre-visite avec la personne de son choix pour se conforter dans sa décision.

Bon à savoir

L’organisation des visites requière beaucoup de temps et d’organisation. Vous n’avez pas envie de faire visiter votre maison, vous cherchez une solution rapide ? Maisons moches achète votre bien rapidement, simplement et sans condition !