fbpx

Que couvre l’assurance dégâts des eaux ?

09/08/2021

Une baignoire qui déborde, un problème de toiture ou une canalisation d’eau qui éclate et vous voilà devant un dégât des eaux. Qui va prendre en charge les dommages subis ? Dans la plupart des cas, c’est votre assurance habitation, mais sous certaines réserves.

Quelle assurance prend en charge le dégât des eaux ?

Votre assurance habitation comprend une assurance incendie qui couvre les risques d’incendie, d’explosion et de tempête mais aussi les dégâts des eaux. Il faut faire la différence entre dégâts des eaux (dégâts occasionnés par une fuite d’eau ou des infiltrations) et dommages causés par une inondation suite à un évènement naturel comme la montée des eaux d’un cours d’eau, qui sont eux couverts par une garantie catastrophe naturelle. Les franchises dans un cas ou dans l’autre peuvent être différentes.

Que couvre l’assurance dégâts des eaux ?

Chaque assurance étant différente, il faut consulter votre contrat pour savoir exactement ce que votre assurance couvre et ce qu’elle ne couvre pas, et pour quel montant. Les propos suivants sont donc donnés à titre d’exemple et non de généralités.

Les dégâts couverts par l’assurance dégât des eaux couvre essentiellement :

  • Les dommages dus à une fuite ou un problème de canalisation
  • Les dommages dus à une infiltration d’eau par le toit
  • Les dommages causés par de l’eau venant d’un appareil électroménager (machine à laver, lave-vaisselle …) 
  • Les dommages dus au gel

L’assurance peut prendre en charge les frais engagés pour localiser la fuite. Les dommages consécutifs comme un plancher à changer, un mur à retapisser, un meuble à remplacer sont également pris en charge.

Qu’est-ce qu’elle ne couvre pas ?

Certains dommages ne sont pas pris en charge par la garantie dégâts des eaux, notamment ceux dus à un manque d’entretien ou de négligence. 

L’assurance ne couvre pas non plus la réparation de la source des dégâts (canalisation percée, tuile déplacée …).

Les dégâts dus à la mérule ne sont en principe pas couverts sauf si son développement intervient suite à un dégât des eaux. 

Que se passe-t-il dans le cadre d’un bien loué ?

Les assurances du propriétaire et du locataire interviennent alors. Celle du propriétaire indemnisera les dégâts subis par le bâtiment. Celle du locataire les dégâts occasionnés au contenu du bâtiment : meubles, objets…

Si le sinistre est de la faute du locataire, l’assureur du propriétaire peut se retourner contre le locataire qui lui peut faire jouer la couverture « responsabilité du locataire » de son assurance.

Si c’est le propriétaire qui est responsable (toit mal entretenu par exemple), c’est l’assureur du locataire qui peut se retourner contre le propriétaire. 

Comment réagir en cas de dégât des eaux ?

Si vous êtes victime d’un dégât des eaux, la première chose est d’identifier la source pour la neutraliser si c’est possible. 

Prenez des photos qui pourront servir de preuve et remplissez le procès-verbal et si un voisin est impliqué une déclaration conjointe. Envoyez ensuite votre déclaration à votre assurance avec des devis concernant les réparations à effectuer ou des factures des biens endommagés.

Attendez toujours l’accord de votre assurance avant de commencer les réparations (sauf colmatage de la fuite bien sûr).