fbpx

Vendre sa maison soi-même

27/09/2021

Vendre sa maison soi-même, sans passer par une agence peut vous permettre d’économiser les frais d’agence, soit en général 3% du prix de vente. Mais comme on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre, vendre seul vous demandera du temps, de l’énergie et une bonne connaissance de la législation et du marché local. Quels sont les points à ne pas négliger pour réussir sa vente ?

L’annonce doit être claire et attractive

Que vous passiez par la presse papier ou par internet, vous allez devoir rédiger une annonce pour signaler que votre bien est à vendre. Le but est d’attirer le plus possible d’acheteurs potentiels mais ça n’est pas une raison pour mentir et attribuer à votre maison des propriétés qu’elle n’a pas. Soyez honnête, clair, précis, ainsi les personnes qui visiteront votre bien n’auront pas de mauvaise surprise et vous ne ferrez pas de visites inutiles. Les photos sont extrêmement importantes. Veuillez à présenter votre logement propre, rangé, avec une belle luminosité. 

Le prix de vente doit être adapté au marché

Lorsqu’on décide de vendre sa maison soi-même on a souvent tendance à la surestimer. On y a vécu, on y est attaché, il est difficile de porter un regard neutre. Or, fixer un prix supérieur au prix du marché n’est pas une bonne idée. Vous risquez d’avoir très peu de visites et de ne pas vendre votre bien. Quand vous vous apercevrez de votre erreur et que vous baisserez votre prix, ça sera trop tard, vous serez « grillé sur le marché. En effet, les acheteurs potentiels auront déjà vu votre maison depuis un certain temps sur les sites internet et un bien qui reste trop longtemps éveille la suspicion : s’il ne se vend pas c’est qu’il doit avoir des défauts. Mieux vaut donc fixer le prix le plus juste possible, le plus réaliste, dès le départ. 

Documents à présenter

Il vous sera demandé un certain nombre de documents. Prenez le temps de tous les rassembler pour ne pas être pris au dépourvu. Vous aurez besoin du titre de propriété mais aussi du certificat PEB, des renseignements urbanistiques, du DIU (Dossier d’intervention ultérieure) ou du PV de contrôle de l’installation électrique. Ces documents doivent être présentés à l’acheteur et doivent être exacts, sous peine de pénalités voire d’annulation de la vente.

Réussir ses visites

Une visite réussie est souvent une visite préparée. Retrouvez les dates et les factures des derniers travaux réalisés, ayez en tête les impôts que vous payez sur la maison, la consommation moyenne en électricité. Les questions des acheteurs doivent trouver une réponse immédiate. Gagnez la confiance des visiteurs, soyez sympathiques et transparents. Enfin, présentez leurs votre logement sous son plus bel aspect. Rangé, avec un feu dans la cheminée ou un jardin bien entretenu. Il faut donner envie de vivre chez vous !

Rédiger un compromis de vente précis

La signature du compromis de vente vous engage, vous et l’acheteur. Il est donc important que tous les points que vous jugez importants soient bien présents : description du bien, prix et date de la vente bien-sûr mais aussi clauses suspensives, date de mise à disposition de la maison… Lorsqu’on souhaite vendre sa maison soi-même, faire appel à un notaire est conseillé à cette étape de la vente. Le passage par le notaire sera de toute façon obligatoire pour la signature de l’acte final. 

Bon à savoir 

Vendre sa maison soi-même est possible. Néanmoins, cela requiert beaucoup de temps, d’énergie ainsi qu’une bonne connaissance de la législation et du marché local. Afin de vous simplifier la vente et d’éviter les problèmes, Maisons Moches s’occupe de tout pour vous. Vendez votre bien dans l’état et sans frais d’agence.