fbpx

Ma maison est difficile à vendre

Aucune maison n’est parfaite, mais certaines se vendent plus difficilement que d’autres, c’est indéniable. Si votre maison est difficile à vendre, il est important d’en connaître les raisons, afin d’adapter votre stratégie de vendeur à ces difficultés.

Dans cet article nous vous donnons quelques conseils et exemples pour surmonter le maximum d’obstacles qui peuvent rendre votre maison difficile à vendre, qu’ils soient liés à la maison elle-même ou à son environnement. Par ailleurs, votre maison présente certainement des qualités que vous pourrez souligner afin de la valoriser et compenser ainsi ses imperfections.

Ma maison n’est pas au goût du jour ou en mauvais état 

Toutes les maisons ont des défauts, mais rassurez-vous, elles ont également toutes des qualités. Votre maison est forcément dans ce cas : mettez en avant la terrasse ombragée, le balcon vintage ou la véranda ensoleillée, la piscine ou le terrain piscinable, la qualité des matériaux, les agrandissements possibles … et la liste peut être longue ! Adoptez la positive attitude ! Mais restez lucide, cela vous permettra de contrer les objections des visiteurs.  

Par exemple, si vous savez que votre maison est sombre, désencombrez les pièces, peignez les murs en blanc, ou même faites faire des devis pour des ouvertures supplémentaires. Si le chauffage est gourmand en énergie, faites chiffrer d’éventuels travaux tournés vers une installation plus économe. Si le jardin est petit, vantez son intimité ou la rapidité de son entretien. Et vous ferez de même si l’emplacement de votre maison manque d’attractivité.  

Ma maison est jolie mais mal située 

Car effectivement votre maison a fière allure, mais elle est mal située. Il vous faudra donc « vendre » l’emplacement en plus de la maison pour donner envie aux acquéreurs potentiels de devenir propriétaires dans le secteur. Comme pour votre maison, il vous faudra chercher des atouts, géographiques cette fois, tels qu’un projet d’implantation touristique ou industriel, par exemple. Si l’endroit est bruyant car proche d’un établissement scolaire ou d’une zone d’activité, vantez le dynamisme du secteur et ses infrastructures.  

Si votre maison est implantée au bord d’un axe routier, chantez les louanges du déneigement immédiat en hiver et du gain de temps pour se rendre au travail. Dans un quartier excentré, privilégiez la performance des transports en commun. Si le lieu est isolé ou en milieu rural, adressez-vous aux amoureux de la nature en recherche de calme et de sérénité, parlez des promenades que l’on peut faire, loin du tumulte de la ville. Adapter sa stratégie implique de connaître sa cible. Quel type d’acheteur risque de s’intéresser à votre maison ? De jeunes actifs prêts à fonder une famille ? Des séniors en mal de tranquillité ? Selon le public visé les arguments sont différents. 

En conclusion, les maisons difficiles à vendre demandent plus d’implication et de travail. Elles attirent moins d’amateurs et il faut souvent approfondir son argumentation pour les convaincre. Transformer les défauts en atouts est alors une bonne tactique, sans tomber cependant dans la mauvaise foi. Et restez positif en songeant que les défauts des uns ne sont pas ceux des autres et que tous les goûts sont dans la nature. Une maison difficile à vendre n’est pas une maison invendable !


Vendez votre maison grâce à Maisons Moches, contactez-nous dès aujourd’hui pour obtenir une offre d’achat.